RIPSEC: leçons apprises après cinq années de mise en œuvre

Programme de Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l’Evidence en R.D. Congo (RIPSEC) : leçons apprises après cinq années de mise en œuvre

Le programme RIPSEC a réalisé 5 ans (2015-2019) de mise en œuvre. Il a pour mission de contribuer au renforcement du système de santé de la RDC dans le but de créer une prise en charge plus équitable de la santé de la population dans une perspective de couverture sanitaire universelle. Il vise trois objectifs, à savoir (i) Développer la capacité de gestion de connaissances en santé en RDC par le biais d’un Centre de Connaissances en Santé en RD Congo ; (ii) Renforcer la capacité scientifique des Ecoles de Santé Publique (ESP) et de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) en RDC en matière de recherche et d’enseignement en systèmes de santé ; (iii) Renforcer la capacité de formation des Ecoles de Santé Publique par la création de zones d’apprentissage et de recherche (ZAR).

Après cinq années de mise en œuvre, quelles sont les principales leçons que l’on peut tirer de cette expérience innovante ? Il découle de l’évaluation qui a été réalisée au mois de février 2020 que les principales leçons apprises au bout de cette période sont :

** L’expérience de RIPSEC montre qu’avec une gestion rigoureuse et des approches innovantes, on peut réussir de grandes œuvres avec peu de ressources.

** Le renforcement des capacités des Ecoles de Santé publique pour avoir des experts locaux qui peuvent conseiller le Ministère de la Santé Publique est très bénéfique pour réduire la dépendance du Ministère des avis des organisations internationales

** La transformation des zones de santé en ZAR est très pertinente, mais complexe et demande un accompagnement rapproché de longue durée. • Le processus de changement est dur et contraignant, mais avec de la volonté et la détermination des acteurs on obtient des résultats.

** La recherche-action permet de trouver des solutions adaptées au contexte local et ne coûte pas cher.

** La prise de toute décision importante devrait toujours être fondée sur des évidences et/ou des bonnes pratiques documentées tout en tenant compte des intérêts des acteurs.

** Un consortium d’institutions isolées les unes des autres peut être bien géré avec une bonne communication.

Temps d’écrans : effets néfastes sur les enfants
Publiée le 14/09/2020

Le Blog du CCSC-asbl

Lire ... +
Les rumeurs à la base du déni de Covid-19 : un obstacle à la lutte contre cette pandémie en République Démocratique du Congo
Publiée le 09/09/2020

Le Blog du CCSC-asbl

Lire ... +
Opinions de quelques experts en santé sur la COVID-19 en RDC
Publiée le 22/07/2020

Le Blog du CCSC-asbl

Lire ... +
Restitution des résultats et recommandations issues de l’Evaluation des FOSA à la DGOSS
Publiée le 02/04/2020

Les résultats et recommandations issues de « l’Evaluation de la fonctionnalité des Formations Sanitaires et des Systèmes de Santé Communautaire » ont été restitués au Ministère de la Sant

Lire ... +
Cours de courte durée en Recherche sur des Politiques et Systèmes de santé
Publiée le 01/04/2020

Le CCSC-asbl est partie prenante à la conception d’un cours interuniversitaire de courte durée en Recherche sur des Politiques et Systèmes de santé

Lire ... +
Réunion du Conseil d’Administration et Assemblée Générale du CCSC-asbl
Publiée le 01/04/2020

La première réunion ordinaire du Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale 2020 du CCSC-asbl ont vécu

Lire ... +
RIPSEC: leçons apprises après cinq années de mise en œuvre
Publiée le 01/04/2020

Programme de Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l’Evidence en RD. Congo (RIPSEC) : leçons apprises après cinq années de mise en œuvre

Lire ... +
Séances de travail de la CPC du CCSC-asbl à l’Institut de Médicine Tropicale d’Anvers
Publiée le 14/01/2020

Séances de travail de la CPC du CCSC-asbl à l’Institut de Médicine Tropicale d’Anvers

Lire ... +